Vous êtes ici : Accueil > Sorties et voyages > Séjour en Allemagne (Bad Kötzting)
Publié : 22 mars 2016

Séjour en Allemagne (Bad Kötzting)

Wir sind wieder da !

Pendant notre séjour en Allemagne, nous n’avons pas vu le temps passer. L’alternance entre les moments en famille, les matinées à l’école et les excursions nous a permis de découvrir de nombreux aspects de la vie en Allemagne. En immersion dans la famille, nous avons participé au quotidien d’une famille allemande. Nous avons également passé du temps à l’école et assisté à des cours des élèves allemands. Lors des excursions, nous avons visité plusieurs villes, découvert des monuments historiques, des paysages typiques, des œuvres d’art et des éléments de l’activité économique. Certes, au début de notre séjour, la communication avec nos partenaires était parfois difficile, mais nous avons su nous adapter et avons même appris quelques mots en bavarois. Voici un échantillon de nos impressions :

Selon moi, la différence culturelle la plus marquée est l’alimentation. Les repas sont moins importants et ont lieu rarement ensemble.

Lors du rallye à Bad Kötzting, nous avons découvert les « Dirndl ». Ce sont des tenues typiques de la Bavière. Nous les avons essayé, elles sont chères mais fabuleuses.

La communication était difficile entre nous, mais je me suis habitué et quand je ne comprenais pas, soit ils me parlaient en français, soit ils mimaient, soit ils me parlaient en anglais.
Les Allemands mangent très tôt. Cela me donne l’impression qu’il est plus tard qu’il n’est vraiment. Je m’y suis habitué après quelques jours.

J’ai adoré les sorties, surtout celle à BMW-Welt, car nous pouvions monter dans les voitures et sur les motos. Par contre, j’ai moins aimé la sortie à Regensburg car nous étions sous la neige et ce n’était pas agréable pour visiter la ville.

J’ai trouvé intéressant le mélange franco-allemand : Au lieu de faire un groupe français et un groupe allemand, les deux se mélangeaient et on rigolait beaucoup.

Je pense que les Allemands sont fiers de leurs légendes, car ils mettent des statues qui les représentent partout et ils organisent des festivals autour des légendes.

Je trouve très intéressant le fait que les parents jouent très souvent avec leurs enfants le soir (fléchettes, Monopoly), et que toute la famille ait des discussions animées sur des sujets comme la situation économique du pays.

La vue des Allemands sur la religion est très différente de celle des Français. Il n’y a pas de religion imposée et pourtant, il y a une croix catholique dans chaque classe et personne ne râle. Chez nous cela aurait créé une grosse polémique en disant : Pourquoi pas ma religion aussi ? Ils sont plus ouverts d’esprit et se prennent moins la tête.

J’ai l’impression qu’en Bavière, il y a moins de « mixité sociale » et les passants sont étonnés d’entendre une autre langue que la leur.

Chez la famille de ma partenaire, personne ne parlait français. Vu que ma correspondante n’arrivait pas beaucoup à parler français, c’était vraiment compliqué de communiquer. Cela m’a demandé beaucoup d’effort pour parler leur langue.

Pendant le séjour, j’ai constaté beaucoup de différences entre une famille allemande et une famille française. Par exemple, dans une famille allemande, la mère fait pratiquement tout, les enfants ne font rien. Les enfants descendent le matin, et la mère a déjà tout préparé pour le petit déjeuner.

J’ai été surprise de l’atmosphère régnant dans le lycée. Les Allemands ont l’air de beaucoup moins se prendre la tête que les Français. Ils jugent moins les autres et ont l’air de prendre la vie du bon côté, de d’abord prêter attention aux choses positives.

Pendant ce séjour, j’ai visité pleins de lieux, cela m’a beaucoup plu, j’ai appris que les Bavarois ont un dialecte et un accent très particulier !

J’ai été interpellé car il y a beaucoup de crucifix dans le collège, alors qu’en France les établissements scolaires sont laïques.

En assistant aux cours, j’ai vu que les cours étaient plus décontractés. Je pense que c’est mieux de ne pas avoir cours l’après-midi, car le fait d’avoir l’après-midi libre permet aux élèves de se détendre, de faire retomber un peu la pression des cours et de travailler.

Les Allemands ne mangent jamais de dessert, alors qu’en France, c’est sacré !

Au début du séjour, je ne me sentais pas très bien avec la famille. Pourtant, la famille était très gentille, la mère essayait de me parler pour me mettre à l’aise. La communication ne passait pas très bien avec ma correspondante, je ne savais pas trop quoi lui dire, mais au fur et à mesure, cela s’est arrangé.

Au début, j’avais du mal à parler avec la famille parce qu’ils ne parlaient qu’un tout petit peu anglais et pas français. Par contre, j’ai tout de suite parlé avec ma correspondante. C’était bizarre au début car je ne comprenais pas tout ce qu’elle disait, mais avec le temps, j’ai fini par mieux comprendre la langue dans la famille et à la télé.

La plupart de la population est croyante.

Le collège est super bien, les élèves sont plus libres. Par exemple, ils n’ont pas de grillage et ils peuvent boire en classe.

Je n’ai pas très bien dormi. Le décalage dans les repas m’a beaucoup perturbé. Je n’ai pas l’habitude de me lever aussi tôt non plus, je suis d’ailleurs très fatiguée.

Quelque chose qui m’a beaucoup surpris : A Cham, à 12h05, des petites cloches à l’ancienne mairie jouent la Marseillaise.

Nous sommes allés voir le dragon à Furth im Wald. Nous avons appris son histoire et son origine.

La famille de ma correspondante a été très accueillante. Ils ont tous fait un effort pour parler l’allemand moins vite, et de m’aider à apprendre de nouveaux mots tous les jours.

Le week-end était rempli. Ma correspondante a fait en sorte de faire des activités avec d’autres Français. Le séjour est passé trop vite.

Maintenant, nous avons hâte de recevoir nos amis chez nous. Leur séjour se déroulera du 2 au 12 mai 2016.