Vous êtes ici : Accueil > Sorties et voyages > Londres 2018 - Troisième journée.
Publié : 12 avril

Londres 2018 - Troisième journée.

De sous-sols en rues colorées

Notre troisième journée avait un programme chargé, mais particulièrement attendu par tous. Le matin était consacré à la visite des cabinets de guerre de Churchill. Arrivés encore une fois en avance (nous sommes décidément très reconnaissants que les vacances scolaires des anglais tombent cette semaine), nous sommes passés devant London Eye, devant le parlement et devant Big Ben, malheureusement tout emmitouflé dans ses échafaudages pour la durée des rénovations.

Après une petite promenade dans Saint James Park, où nous avons perçu pour la première fois du voyage que le printemps n’était pas si lointain, après avoir fui les poules d’eau et les pélicans ou au contraire, les avoir pris en photo sans relâche, nous sommes arrivés à temps pour la préparation de la relève de la garde.

Postés à des places très avantageuses, nous avons eu le plaisir et la surprise d’entendre la garde entonner Bruno Mars, Uptown funk. Je vous laisse imaginer nos élèves chantant les paroles en rythme !
Nous n’avons malheureusement pu que jeter un œil à Buckingham Palace, ses grilles masquées par la foule.

Notre visite commençait ensuite, et répartis en deux groupes, nous avons visité les cabinets de guerre depuis lesquels Churchill et son cabinet ont pris leurs décisions durant le Blitz, et jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale. Les informations historiques se mêlaient de façon très intéressante avec des détails sur la vie dans cet abri, où travaillait un nombre invraisemblable de personnes.

Après un déjeuner rapidement expédié, nous avons rejoint le bus pour nous rendre à notre visite à Shoreditch Street, autour du thème du street-art.

La visite s’est révélée passionnante dans ce quartier proche de la City, le cœur économique de Londres : sa popularité, liée notamment aux street-artists qui y œuvrent, donne au quartier une atmosphère étrange, entre immeubles luxueux en cours de construction et les anciens bâtiments aux murs assaillis par les grafeurs. Nous avons eu la chance d’être guidés par deux guides passionnés et amoureux du quartier, eux-mêmes graffeurs, qui avaient beaucoup à dire sur ce que nous voyions.

Ce qui a le plus marqué les élèves est indéniablement l’atelier pratique, où tous ont pu exprimer leur créativité, de façon plus ou moins heureuse.

Nous sommes rentrés, une fois encore contents mais fatigués de cette journée riche en apprentissages et en couleurs.

Demain, nous vivons notre dernière journée à Londres !
La suite au prochain épisode.

À bientôt !